Santé (usages du CBD) et réduction des risques

Si tu as de moins de 18 ans, ton voyage au pays du chanvre s’arrête ici… Si tu as entre 16 et 18 ans, on ne t’en voudras pas de jeter un coup d’œil, mais c’est tout !

 

L’utilisation du CBD et les produits à base de ce cannabinoïde

La science avance très vite… C’est aussi l’une des raisons qui font du chanvre et du CBD en particulier un produit très populaire en ce moment. Effectivement, pendant des années, il n’a jamais été question du CBD… Alors pourquoi cet intérêt aujourd’hui ? De l’autre côté de l’océan, aux États-Unis, de nombreux états ont légalisé la consommation à but médical et certains ont même légalisé la consommation récréative. Avec cette nouvelle position face au cannabis, viennent de nouveaux produits, études et possibilités. Du coup, les produits à base de chanvre et de CBD (comme l’huile) deviennent de plus en plus populaires parce que leurs bienfaits pour la santé sont maintenant reconnus. De plus, les procédés et technologies actuelles permettent d’étudier le chanvre sous toutes les coutures et d’extraire de manière isolée tous les composants du chanvre. C’est ainsi qu’on arrive à proposer des produits légaux, à base de CBD ou de terpènes de cannabis, en élimant les éléments psychoactifs de la plante. En effet, l’utilisation de cannabis reste fermement interdit en France quand il s’agit d’un stupéfiant (avec un taux de THC supérieur à 0.20 %). Tout produit issus de l’industrie de chanvre qui ne dépasse ce taux est donc, juridiquement parlant, un produit non « illégal ».

Pour en savoir davantage sur la légalité du CBD : https://www.norml.fr/cannabidiol-cbd-molecule-legale-non-stupefiante/

 

C’est quoi le CBD ? (sources : Cbddiscount & Cannamed)

Le plant de chanvre, domestiqué il y a 6000 ans en Chine, produit plus de 400 composés organiques. Les deux principaux groupes de molécules avec des propriétés bioactives présentes dans le chanvre sont les terpènes et les cannabinoïdes. Le CBD est une molécule du groupe cannabinoïde. Nous verrons plus en détail les terpènes un peu plus loin.

Les cannabinoïdes sont des composés pouvant influencer le fonctionnement du système nerveux humain. Le plant de chanvre en biosynthétise plus de 60. Les cannabinoïdes majeurs sont le THC, le CBD et le CBG. Ils diffèrent par leur structure chimique et leur action. Le cannabidiol, ou CBD, est un des cannabinoïdes les plus abondants du chanvre. Il a été découvert en 1963 en Israël par le Professeur Raphael Mechoulam. Le CBD semble avoir de nombreuses applications thérapeutiques et aide à se détendre. En tout cas, l’intérêt qu’il suscite ne cesse de croître et la recherche scientifique sur les propriétés bénéfiques du cannabis se retrouve ainsi favorisée et encouragée par l’important mouvement en faveur du cannabis thérapeutique que l’on peut observer actuellement dans de nombreux pays à travers le monde, et notamment en Amérique. Tout en étant bénéfique pour le bien-être, le CBD n’a pas les propriétés psychoactives de son cousin plus célèbre le THC. Il ne doit donc pas être confondu avec le THC. Le CBD ne vous fera donc pas planer. En d’autres termes, en consommant de l’huile ou autres produits de CBD, vous ne ressentirez pas de changement significatif dans votre esprit, votre éveil ou votre état d’esprit. De plus, malgré les nombreuses études sur une large variété de dosages de CBD et de méthodes de consommation de CBD, aucun effet secondaire n’a été rapporté.

Le système nerveux humain contient un grand nombre de récepteurs. Les récepteurs sont comme des bornes de téléphonie mobile, qui transmettent des signaux. Mais alors que les bornes de téléphonie acceptent des ondes électromagnétiques comme signaux, les récepteurs utilisent des molécules spécifiques pour transmettre les messages. Un des systèmes de récepteurs est appelé le système endocannabinoïde (SEC). Les récepteurs du SEC sont situés dans le cerveau humain et dans le système nerveux périphérique – la moelle épinière et les nerfs. Dans le cerveau, les récepteurs sont situés dans les zones responsables de la perception, de la concentration, de la mémoire et du mouvement. C’est pourquoi le SEC est impliqué dans la régulation de nombreux processus physiologiques dont le ressenti de la douleur, l’humeur et l’appétit. Fait intéressant, le SEC est aussi une partie de la réponse du système neural à l’exercice physique. « L’ivresse du coureur » est provoquée par l’action du SEC.

Les récepteurs du SEC sont les CB1 et CB2, 5-HT1A, μ et δ. Ces récepteurs captent les molécules similaires aux cannabinoïdes produites par le système nerveux, les endorphines. Une des molécules endorphines transmettant des signaux est le 2-Arachidonoylglycérol (2-AG). Il se lie aux récepteurs CBD1 et CB2. Le cannabidiol, CBD, se lie également à ces récepteurs et réplique les effets du 2-AG. Le CBD se lie aux mêmes récepteurs que le THC psychoactif, mais il a l’effet opposé. Si le THC fait passer votre système nerveux en mode surchauffe, le CBD le fait ralentir.

Pour résumer, nous pouvons retenir que le cannabidiol (ou CBD) se retrouve à l’état naturel dans la plante de Cannabis Sativa L. Contrairement au THC, il n’a aucun effet psychoactif. Il possède cependant d’intéressantes propriétés relaxantes, idéales pour agir contre le stress et l’anxiété. Le CBD procure aussi des bienfaits multiples sur le plan médicinal, incluant des effets anti-inflammatoires et analgésiques. Les études suggèrent que le CBD pourrait aider à réparer les lésions cérébrales causées par les accidents vasculaires cérébraux et les arrêts cardiaques. Plusieurs autres études ont pointé le rôle potentiel du CBD, utilisé avec d’autres traitements médicaux, pour contrôler des conditions telles l’épilepsie, la schizophrénie et la sclérose en plaques. On parle également des propriétés antispasmodiques, antipsychotiques, anti-convulsifs et neuro-protectrices du CBD. Donc, de l’huile contenant du CBD est un bon moyen de relaxer les muscles et l’état global. Le CBD soulage également le stress au quotidien et rend le système nerveux plus résistant. Pour en savoir plus sur les recherches : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S221323171630338X. Pour en savoir plus en général : http://www.respadd.org/wp-content/uploads/2018/02/La-lettre-du-Respadd-n%C2%B0-31-BAT.pdf.

 

Utilisation du CBD (sources : Pura Vida & Cannamed)

Pour savoir comment utiliser le CBD, il faut comprendre comment il agit. Le CBD est l’un des quatre cannabinoïdes les plus fréquents dans la production de cannabis. À ce jour, il y a eu 113 cannabinoïdes différents qui ont été isolés dans le cannabis et chaque cannabinoïde présente un effet différent et varié. Tout le monde connaît le THC, le cannabinoïde psychoactif, mais peu de gens savent que CBD est un anti-inflammatoire, un anti-infectieux, un anti-fongiques, un antispasmodique, un analgésique, un anti-oxydant, un anti-émétique et un anticonvulsivant !

Le CBD possède une certaine efficacité contre la douleur, et notamment contre les douleurs de type inflammatoires, comme expliqué en détail dans l’étude publiée dans la revue « Bioorganic & Medicinal Chemistry » en Février 2015. Cet effet anti-inflammatoire permet d’expliquer en partie la grande popularité du CBD : lorsqu’il permet de réduire ou d’éliminer les médicaments utilisés couramment contre la douleur, tels que l’ibuprofène ou les opiacés (Tramadol, codéine…), c’est également le cas de leurs effets secondaires !

Le CBD peut être utilisé dans tous les types de douleur, qu’il s’agisse de douleur aiguë, chronique, neuropathique, ainsi que dans le cas de douleurs liées à une maladie, comme par exemple la fibromyalgie ou la polyarthrite. Dans le cas des migraines, certaines personnes obtiennent de bons résultats en se massant les tempes avec une crème riche en CBD. L’huile de CBD enrichie à l’extrait de Curcuma par exemple, permet de réunir deux principes actifs reconnus pour agir naturellement et efficacement contre l’inflammation.

Il est toutefois important de préciser que l’action analgésique du CBD reste bien inférieure à celle du THC, et que les études montrent que les meilleurs résultats contre la douleur sont souvent obtenus en associant du CBD et du THC dans les mêmes proportions.

Le CBD est très apprécié pour son puissant effet relaxant, permettant de lutter naturellement contre le stress et l’anxiété, des syndromes qui ne touchent pas seulement de nombreux patients, mais également une grande partie de la population. Rappelons au passage que plusieurs millions de Français consomment quotidiennement des médicaments antidépresseurs, anxiolytiques et autres hypnotiques aux effets secondaires parfois dévastateurs. Cet effet anxiolytique du Cannabidiol a fait l’objet de nombreuses études récentes, l’une des principales étant celle publiée en Septembre 2015 dans le « Journal of the American Society for Experimental NeuroTherapeutics ».

Ces propriétés relaxantes sont efficaces également au niveau musculaire, c’est pourquoi le CBD est utilisé par de nombreux sportifs pour lutter contre les crampes et courbatures, mais aussi par certains patients souffrant de spasticité. Il faut savoir que le CBD n’agit pas directement sur le sommeil, contrairement au THC qui provoque une certaine forme de somnolence propice à l’endormissement. Mais le CBD exerce une influence bénéfique de manière indirecte, en réduisant le stress et l’anxiété qui sont bien souvent à l’origine des troubles du sommeil, et notamment de difficultés d’endormissement. A noter qu’il existe une huile associant le CBD à la mélatonine, aussi connue sous le nom d’hormone du sommeil, qui semble être la forme de CBD la plus adaptée pour aider à bien dormir (nous contacter).

Pour connaître les autres propriétés thérapeutiques du CBD, en s’appuyant sur des études scientifiques récentes et pertinentes, consultables en intégralité, nous vous invitons à vous reporter sur notre page « bibliographie » où nous développons le sujet avec également des références d’ouvrages spécifiques.

Comment utiliser les produits à base de CBD ? Pour un traitement, vous devrez toujours choisir la méthode la plus efficace. Une méthode d’application appropriée maximisera les effets souhaités et minimisera les effets secondaires indésirables :

1 – Affections de la peau : une crème pour la peau ou un baume est préférable à une dose orale.
2 – Problèmes intestinaux : une dose orale est préférable.
3 – Pour les affections aiguës : l’inhalation est utilisée pour le soulagement et le traitement immédiat.

Prendre le CBD en gouttes sous votre langue (sublinguale) permet une action plus rapide. On utilisera des huiles ou capsules. Le CDB est facilement absorbé par la circulation sanguine, ce qui est une alternative idéale au fait de fumer ou vaporiser. En quelques minutes (environ 15) un patient peut ressentir les effets du CDB. Le contrôle de la dose est très précis, car il se mesure par goutte que le patient administre sous la langue. Les gouttes doivent être tenues sous votre langue pendant 30-60 secondes avant d’avaler. La CDB est rapidement absorbé par votre système artériel, puis transporté au cerveau et au corps.

En utilisant l’ingestion orale avec de l’huile alimentaire, du miel, des infusions, etc. ; vous remarquerez qu’il y a plus d’effets, et qu’ils durent aussi plus longtemps. Lors de l’ingestion du CDB, celui-ci doit d’abord passer par l’ensemble de votre tube digestif avant d’être absorbé dans la circulation sanguine. Cela va prendre 30 minutes ou plus en fonction de votre métabolisme. La dose pour l’ingestion est plus élevée que si vous vaporisez ou la prise sublinguale, mais vu que l’effet durera plus longtemps, les prises sont moins fréquentes. Vous aurez besoin de faire un peu d’expérimentation quant au dosage qui fonctionnera le mieux pour vous. Il y a plusieurs façons de se médicamenter avec du CBD comestible. Biscuits, gâteaux, boissons chaudes, smoothies tout ce que vous pouvez imaginer.

L’utilisation locale à l’aide d’un baume ou d’une crème permet d’appliquer le CBD au plus près de la source du problème. En effet, l’application topique du CDB sur la peau directement au niveau de l’inconfort procure un soulagement localisé immédiat.  Votre peau est le plus grand organe de votre corps – les récepteurs CB1 se trouvent dans les glandes sudoripares, les follicules pileux et bien sûr sur votre peau et cela est une façon dont nous pouvons traiter les troubles de la peau, des douleurs musculaires et articulaires, l’inflammation, les allergies, la peau sèche et encouragez votre peau à guérir plus rapidement et lutter contre l’infection à l’endroit d’une blessure car le CDB est aussi un antiseptique.

Nous remarquons que le CBD est le plus souvent utilisé sous forme d’huile, de préférence par voie sublinguale. Mais vous êtes de plus en plus nombreux, pas forcément malades, à vaporiser le CBD en utilisant des e-liquides, des cristaux, de l’isolat de CBD infusé aux terpènes de cannabis ou encore avec du crumble de CBD. C’est le fameux « joint électronique » dont on entend tant parler.  C’est une nouveauté intéressante car la vaporisation permet au CBD d’agir très rapidement avec un maximum d’efficacité et la possibilité de contrôler facilement son dosage, tout en profitant de délicieux arômes, toujours de plus en plus nombreux. L’utilisation d’un vaporisateur est donc un moyen très efficace d’obtenir tous les avantages du CDB, sans avoir à fumer. Le vaporisateur va chauffer à la bonne température pour extraire tous les composants utiles du CBD. Vous inspirez la vapeur au lieu de la fumée et vous réduisez donc également le risque nocif de fumer.

Le CBD n’est pas un médicament, mais un complément alimentaire. Les assurances santé et mutuelles ne prennent pas en charge de nombreux éléments bons pour la santé (massages, spas et aliments bio). L’assurance maladie entre en jeu quand vous êtes déjà malade et couvre les réparations des dégâts provoqués par la maladie. Comme nous le savons tous, il est préférable de prévenir les maladies en ne poussant pas l’organisme jusqu’à son point de rupture. Votre bien-être mérite bien un léger coût supplémentaire.

Compléments alimentaires :

Huile de CBD et capsules

L’huile de chanvre en tant que telle ne contient pas de propriétés médicinales. Chaque année, de plus en plus de personnes cherchent à acheter légalement du CBD sous forme d’huile consommable. La confusion survient quand le consommateur pense que l’huile de chanvre et l’huile de CBD sont la même chose. En effet, l’huile de chanvre, que vous pouvez trouver dans les produits alimentaires de notre catalogue (produits chanvre), est adaptée pour être utilisée comme savon et comme huile de cuisine, et non à des fins médicinales. Voilà pourquoi il est important pour les consommateurs de comprendre que l’huile de chanvre et l’huile de CBD ne sont pas la même chose. L’huile de CBD est un complément bien-être non-psychoactif issu de plants de chanvre. Les fleurs, feuilles et tiges contiennent des niveaux variables de cannabinoïdes, qui sont les composés du plant qui produisent différents effets lors de leur consommation. Le CBD, connu comme cannabidiol, est un de ces cannabinoïdes, lié à un large éventail de bienfaits pour la santé. Les huiles de CBD sont créées avec des extractions au CO2 dans lesquelles les cannabinoïdes sont extraits de la matière végétale du chanvre. Ces extractions sont alors soit mélangées à des huiles végétales et mises en bouteille, ou alors elles passent par un traitement et une purification supplémentaires. L’huile de CBD devient un complément alimentaire populaire. Vous pouvez le consommer comme un des nombreux composants naturels ayant pour but d’améliorer la qualité de vie. Mais comme pour la plupart des composés naturels, la réaction au CBD dépend de chaque individu. Vous ne savez pas s’il améliorera votre bien-être ou soulagera vos problèmes tant que vous ne l’aurez pas essayé. Malgré les nombreuses études sur une large variété de dosages de CBD et de méthodes de consommation de CBD, aucun effet secondaire n’a été rapporté. Peu importe le mode de consommation, une dose typique d’huile de CBD est de 3-4 gouttes trois fois par jour. Selon une étude récente, jusqu’à 160mg/jour oralement est toléré. Vous pouvez consommer du CBD par la plupart des voies naturelles par lesquelles les compléments alimentaires sont consommés. Les plus prévalentes sont à travers la peau et par voie orale, ce qui permet le contact et l’absorption des substances biologiques.

Il existe des huiles CBD noires et d’autres beaucoup plus claires. Même si les huiles noires et dorées sont souvent mises dans la même catégorie, les deux sont aussi différentes que le jour et la nuit. Les huiles de CBD noires, parfois appelées « huiles brutes », sont des extractions brutes de CBD, mélangées à une huile végétale. C’est tout le traitement subi par les huiles noires. Au contraire, les huiles dorées passent par un processus de purification bien plus complet, ce qui donne un produit d’une qualité plus élevée.

Vous trouverez ici notre gamme d’huiles de CBD, de capsules et de pâtes.

Pollen, fleurs et graines

Voilà la révolution de cette fin d’année 2017 et le sujet de toutes les conversations pour 2018 : les extractions directes de pollen et l’utilisation directe des fleurs de chanvre dans le parfait respect de la réglementation française ! Considéré jusqu’à présent par l’industrie du chanvre comme un déchet, voilà que la fleur de chanvre prend une valeur inattendue… Tout à commencé avec le buzz autour de la Blue Deam, vendue comme complément alimentaire « non illégal » et utilisée par infusion ou vaporisation. C’est ainsi que la commercialisation du CBD a été admise en France depuis l’étranger. Nos amis de CBD France et de CBD 74 ont rapidement introduit sur le marché une fleur bio 100 % française. Hélas, les stocks ont vite fondu pour ces fleurs dont chaque achat était accompagné d’un certificat de la Faculté de Médecine de Paris afin de justifier la teneur autorisée en THC (<0.2 %). Désormais, et tant que la législation le permet, de nouveaux chanvriers français, tout comme les anciens, se tournent vers ces nouvelles débouchés, nous permettant de penser qu’on pourra très rapidement vous proposez une fleur de chanvre bien française.
Pour des raisons légales, le CBD produit en France est extrait de plantes de chanvre dont la culture est autorisée en Europe, avec un taux de THC inférieur à 0,2 %. Il en est de même pour les fleurs de ces variétés que nous vous proposons au Comptoir. Mais pour les raisons évoquées plus haut, nous sommes contraint de nous fournir chez nos voisins européens. Nous pouvons par exemple citer la Carmagnola, originaire d’Italie, dont les fleurs peuvent contenir jusque 9 % de CBD ! D’autres variétés de chanvre sont particulièrement riches en CBD comme la Fedora, très implantée en France, ou la Futura qui nous viens d’Espagne… D’autres variétés proposées au Comptoir proviennent des Pays-Bas. Mais quand le produit vient de l’étranger, comme de Suisse, les réglementations changent et les variétés exploitées peuvent ne pas être celles que nous connaissons en France. Il faut donc toujours faire très attention que le produit final respecte la réglementation nationale. C’est le cas au Comptoir du Chanvre ! Afin de vous proposer une fleur de chanvre de plus en plus belle et parfumée (pour vos infusions bien sûr !) en toute légalité, nous veillons de manière très stricte à la régularité des analyses. En effet, les fleurs ou pollen de chanvre qui sont vendus ici sont TOUJOURS certifiés par une analyse effectuée par un organisme habilité permettant de justifier la teneur légale en THC.
Nous tenons à rappeler que les fleurs de chanvre riches en cannabidiol sont uniquement destinées à un usage alimentaire. Nous déconseillons fortement de les fumer ! A défaut, nous conseillons l’usage d’un vaporisateur. Les fleurs doivent servir en infusions pour les apprécier pleinement. Elles peuvent être utilisées pour l’extraction de l’huile de CBD, pour la préparation de thé sain, éventuellement complété avec d’autres herbes saines, pour l’aromathérapie, etc. La fleur de chanvre peut également être utilisée comme une addition saine à un repas ou une salade. De manière plus originale, on pourra s’en servir pour enrichir l’eau du bain. Un sac en tissu ou en papier peut également être placé sous l’oreiller pendant le sommeil. La chaleur produite par le corps pendant le sommeil libère des terpènes volatils que vous respirez… Nous ne pourrons être tenu pour responsable d’un mauvais usage de ces produits.

Contrairement au THC, le CBD ne possède qu’une faible affinité avec les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2. Il agit par contre sur d’autres types de récepteurs du corps humain, tels que le 5-HT1A ou le GPR55, ce qui explique pourquoi son effet est très différent de celui du THC, et que leur action peut parfois être complémentaire. Le CBD possède également la propriété de limiter les effets psychotropes du THC lorsque ces deux cannabinoïdes sont consommés simultanément. Pour mieux comprendre :

  • Avec beaucoup plus de THC que de CBD, comme c’est le cas dans le cannabis « classique », l’effet psychotrope est important.
  • Avec autant de THC que de CBD (on parle alors de ratio 1:1), l’effet psychotrope est plus doux et plus équilibré, bien que toujours présent.
  • Avec beaucoup plus de CBD que de THC, comme c’est le cas dans le chanvre textile, il n’y a pas d’effet psychotrope.

Le Cannabidiol possède aussi le gros avantage d’être bien toléré par le corps humain, de ne pas être toxique et de ne produire aucun effet indésirable important. Ce n’est hélas pas le cas de la plupart des médicaments !

A noter encore pour les collectionneurs que nous proposons également une sélection de graines pauvres en THC mais qui contiennent par contre un taux élevé de CBD. N’attendez plus ! C’est par là : Pollen, fleurs et graines. Lisez également notre politique concernant la vente de graines.

Infusions, bonbons, miel… au CBD

Vous retrouverez dans cette catégorie différentes friandises et autres douceurs sucrées infusées au CBD ainsi que différentes infusions, thés et tisanes au CBD. Pour le coin des gourmands, c’est ici ! L’occasion d’une utilisation plus agréable des produits à base de CBD.

Les e-liquides CBD, terpènes, crumbles et cristaux

Intéressons nous aux terpènes maintenant. Les terpènes sont des composés organiques présents dans toutes les variétés de plantes. Ils contribuent à leur saveur et leur odeur. Les terpènes interagissent en synergie avec les cannabinoïdes pour créer une sorte d’effet d’entourage, améliorant ainsi les effets de chacun des composants de la plante. Dans la nature, les plants de Cannabis Sativa produisent un assortiment de composés organiques, dont le THC et le CBD. Tout comme les autres plantes domestiquées ont été sélectionnées pour produire des molécules spécifiques en grandes quantités, le Cannabis sativa a été sélectivement reproduit à différentes fins. Résultat de cet élevage, le plant d’origine a été séparé en différents cultivars avec différentes qualités (comme par exemple le chou de Bruxelles et le chou-fleur issus du chou sauvage). Les variétés actuelles de « cannabis » se concentrent sur la production de quantités de THC les plus élevées possibles, au détriment des autres composés utiles. D’un autre côté, les variétés de « chanvre » se concentrent sur des applications industrielles et ont été élevées pour produire de grandes quantités de CBD au détriment du THC.

Les cannabinoïdes THC et CBD sont étroitement liés à des composés terpénoïdes végétaux comme le menthol, le camphre et les curcuminoïdes dans le curcuma et les graines de moutarde. Les terpénoïdes sont une grande classe de molécules organiques très utilisées en cuisine traditionnelle pour leurs qualités aromatiques. Elles jouent aussi un rôle important dans les remèdes végétaux traditionnels. Le THC et le CBD sont produit par le même chemin de biosynthèse. En d’autres termes, ils ont la même molécule précurseur, l’acide cannabigérolique, ou CBGA. Quand ce précurseur est disponible, une enzyme, la THCS synthase, produit un lien éther supplémentaire et transforme le CBGA en THCA, qui après décarboxylation, devient le THC. Dans le chemin parallèle, la CBDA synthase transforme le CBGA en précurseur du CBD, le CBDA.

Les méthodes d’extraction, de plus en plus maîtrisées, nous permettent aujourd’hui de profiter pleinement de tous ces composants du cannabis. Très rapidement, on a donc vu apparaître sur le marché une multitude de liquides pour cigarettes électroniques aux nombreuses saveurs de chanvre. Tantôt on vous propose des e-liquides au CBD, tantôt aux terpènes et souvent les deux… C’est ainsi que l’on s’est mis à parler de « joint électronique » alors qu’en réalité il n’y a aucune substance psychotrope dans ces produits. Toutefois, nous nous y intéressons beaucoup au Comptoir du Chanvre.

En effet, les e-cigarettes et autres vapoteuses sont des pistes à envisager pour celles et ceux qui veulent arrêter de fumer. Véritable mode ou tendance de société, la cigarette électronique est devenu un produit de grande consommation depuis quelques années maintenant. Pratique, moins onéreuse et surtout infiniment moins dangereuse, elle a de nombreux avantages. Acheter une cigarette électronique est la meilleure solution pour arrêter de fumer et éviter d’inhaler les milliers de produits cancérigènes générés par la combustion. Avec la e-cigarette vous pouvez choisir le taux de nicotine que vous voulez et en baissant progressivement ce taux (avec un peu de volonté bien-sûr), vous allez, nous l’espérons vous désintoxiquer au plus vite de cette drogue qu’est la nicotine afin de ré-envisager votre vie sans dépendance ! Toutefois, la cigarette électronique n’est pas reconnue par les institutions de santé en France comme une méthode de sevrage tabagique (rien ne vous interdit d’essayer !). La vente de E-Cigarette est strictement interdite aux mineurs. L’utilisation de la E-Cig ou vaporisateur personnel n’est pas recommandée aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu’aux personnes atteintes d’affections cardio-vasculaires ou sensible à la nicotine. N’hésitez pas à consulter votre médecin !

Quelques modèles de e-cigarettes recommandés par le Comptoir du Chanvre

Vapoteurs, vapoteuses, préparez-vous à vapoter ! Nous avons sélectionné pour vous des E-cigarettes (Cigarette électronique, E-cig, Ecigarette) de très grande qualité (comme les packs ego) et des meilleures marques. La cigarette électronique est un bon moyen pour retrouver le plaisir de la cigarette, sans les dangers du goudron, co2 et autres substances tellement nocives pour votre santé. Grâce à la vaporisation et l’inhalation des E-liquides, vous n’empoisonnerez plus votre entourage. N’oubliez pas que la nicotine est une drogue (légale) à forte dépendance. Si vous n’avez jamais fumé, vous n’avez aucun intérêt dans l’achat de cigarettes électroniques mais plutôt dans un vaporisateur à herbe médicinale classique !

La cigarette électronique n’étant pas reconnue comme une aide au sevrage tabagique, ces produits ne peuvent être considérés comme un traitement pour arrêter du Tabac. De même, notre vocation n’est pas de vendre ce type de produit. Nous les proposons uniquement pour accompagner nos E-liquides à base de CBD (voir plus loin) ou aux terpènes de chanvre. Les plus exigeants d’entre vous seront se tourner vers des sites plus spécialisés.

Ego-T CE4 (Ego-K) – Stardust – 650 mAh = 25 €

PockeX Aspire – Kit Ecig = 30 €

Istick mini Eleaf Mod 10W = 35 €

Kit eGo-K 650 mAh automatique (sans bouton) = 40 €

Vous trouverez un peu plus loin nos modèles de vaporisateurs.

Nos e-liquides sont ici. Ainsi que le booster de CBD et les cristaux (new !)

Crèmes et pommades au CBD

Le CBD est également efficace sous forme de pommades, de crèmes ou de baumes à appliquer directement sur la peau. Nous avons vu que les propriétés anti-inflammatoires de ce cannabinoïde le rendent particulièrement intéressant pour lutter contre les douleurs inflammatoires localisées. Le CBD est également efficace pour éliminer rapidement les crampes ou les courbatures chez les sportifs.

Les crèmes au CBD sont aussi très utiles contre les petits bobos du quotidien de toute la famille, pour soulager rapidement les brûlures, accélérer la cicatrisation des plaies, ou encore en cas de piqûres d’insectes telles que celles des moustiques. Pour en découvrir davantage, rendez-vous sur notre page de sélection de crèmes et pommades au CBD.

 

Consommation du chanvre indien

Au Comptoir du Chanvre, nous avons décidé de mener un combat contre le tabagisme, véritable fléau. Nous avons commencer par vous présenter les e-cigarettes et e-liquides qui peuvent être une alternative intéressante… Mais si on veut être vraiment complet et efficace, il ne faut pas oublier le tabagisme lié à la consommation de cannabis. Le tabac contient de la nicotine qui entraîne très fréquemment une dépendance forte et rapide chez la majorité des usagers. Associé au chanvre indien (le fameux joint), le tabac double le risque d’addiction au cannabis. Ce risque pourrait donc être réduit à 4 % des usagers si l’on menait une politique volontariste pour changer les pratiques d’usage. Il est donc IMPERATIF DE PROSCRIRE LE TABAC ! Sachez que vous pouvez utiliser des produits de substitution, comme par exemple des mélanges de plantes à fumer (bouillon blanc, laitue vireuse…), comme c’est le cas dans les coffee-shop aux Pays-Bas. Mais vous pouvez aussi consommer les fleurs de chanvre pures en quantités réduites ou les mélanger avec des feuilles moins dosées en principes actifs. Éviter également les pipes à eau et surtout les bangs et les narguilés…

Lorsque l’on fume le chanvre dans une feuille à rouler ou dans une pipe, il se produit une combustion de la matière végétale (ou pyrolyse). La température de la braise varie alors entre 400 et 600°C, ce qui dégage de nombreux produits toxiques et détruit près de la moitié des principes actifs de la plante par pyrolyse. Le fait de consommer le chanvre en cigarettes offre donc un faible rendement en principes actifs et expose à un large cocktail de produits nocifs hautement toxiques. La fumée inhalée à travers une cigarette n’extrait que 23% du THC en moyenne et la fumée inhalée est constituée de 88% de produits toxiques et seulement 12% de principes actifs. Les goudrons, les métaux lourds, le monoxyde de carbone (Co2), le benzène, le toluène, le naphtalène, les particules et les hydrocarbures polyaromatiques issus de la combustion et de la pyrolyse sont responsables de maladies cardiovasculaires et respiratoires et de différents cancers. À l’inverse, les principes actifs de la plante (phytocannabinoïdes et terpènes) sont des molécules qui peuvent être bénéfiques pour la santé dans certaines conditions au vu de leurs propriétés médicinales.

Pour en savoir davantage, vous devez impérativement consulter ce document : Comment consommes-tu ton chanvre ?

L’ingestion et la vaporisation sont les deux moyens les plus efficaces pour abandonner définitivement le joint et réduire les dommages à long terme. La vaporisation est un mode d’administration à privilégier pour un usage à moindre risque, avec des effets rapides et une extraction des cannabinoïdes plus efficace que par la combustion. La vaporisation, contrairement à la combustion, ne génère pratiquement aucun produit toxique responsable de cancers et de maladies cardiaques et respiratoires chez les fumeurs. C’est pourquoi nous avons fait le choix d’en parler plus en détail un peu plus bas.

Au-delà des dangers qui sont liés à la consommation du cannabis, certains d’entre nous font le choix d’en consommer et les pourchasser pour les punir ne sert à pas grand-chose… Il donc impératif, du point de vue de la Santé Publique, de savoir les accompagner. Cette approche pragmatique que nous avons décider de mettre en avant au Comptoir du Chanvre repose sur trois piliers :

– L’autoproduction : Crime pour la justice, il est pourtant indécent de laisser les gens consommer des produits dangereux car trafiqués… A défaut de contrôler les produits sur le marché, l’autoproduction est l’unique moyen de savoir précisément ce que l’on consomme. D’autre part, c’est un outil unique pour contrer les réseaux mafieux et par conséquence cela évite les mauvaises rencontres.

La réduction des risques : C’est savoir consommer de manière plus saine et sûre. Effectivement, l’usage de cannabis n’est pas anodin ni dénué de risques et d’effets secondaires indésirables. Il convient donc d’adopter quelques règles pratiques qui permettent d’éviter les risques sanitaires. Par exemple, la manière la plus répandue de consommer du chanvre indien est le « joint ». Or, ce procédé inclus l’usage du tabac, de feuilles à rouler qui contiennent des substances très toxiques et qui aggravent les risques de dépendance. IL FAUT DONC ABANDONNER LE JOINT ! D’autres formes de consommation existent. Nous vous invitons à consulter la partie « vaporisateurs » de notre catalogue et de rester informés via NORML.

Entamer une réflexion sur sa consommation : Il s’agit d’une démarche personnelle mais nous pouvons vous aider à en parler, vous orientez vers des professionnels si besoin. En effet, en cas de problèmes liés à l’usage, il ne faut pas hésiter à en parler à quelqu’un de confiance et à votre médecin (ou un addictologue), en particulier en cas d’usage quotidien intense ou depuis plusieurs années, particulièrement sous forme de cigarettes. Alors qu’un à deux jours d’arrêt suffisent généralement à supprimer le phénomène de tolérance (augmentation des doses pour obtenir le même effet), une à plusieurs semaines sont généralement nécessaires pour pouvoir prendre du recul avec le produit en cas d’usage quotidien. Une consommation abusive pourrait être définie au-delà de 3 usages dans la même journée par principe. La dépendance concerne en moyenne 8 % des usagers de chanvre indien.

Entamer une réflexion sur sa consommation

Une nouvelle campagne de communication a été lancée par la MILD & CA (Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues & les Conduites Addictives) et l’INPES (Institut National de Prévention et d’Éducation à la Santé), concernant le dispositif des Consultations Jeunes Consommateurs (CJC). Ces consultations sont destinées à accueillir adolescents et jeunes-adultes usagers de drogues dont la consommation (fréquence, dose, ou simple manque de connaissance du produit) inquiète l’entourage, et à leur permettre — à travers un échange serein, sans stigmatisation — de faire le point sur leur consommation afin qu’elle n’évolue pas en addiction, ou en conduites à risques.

Voici un spot consacré au cannabis : https://www.youtube.com/watch?v=L1c1GdsKBv4. Un autre spot précise plus avant les visées et la méthode du dispositif des CJC :

Plus d’infos sur le site de la fédération addiction (www.federationaddiction.fr) ; sur le site du gouvernement (www.drogues.gouv.fr) ou encore sur le site de « Pourquoi docteur ? » (www.pourquoidocteur.fr) ou de l’INPES (www.inpes.sante.fr).

La vaporisation

La vaporisation peut être utilisée pour de nombreuses plantes médicinales (en inhalation ou en aromathérapie). Attention, ne pas vaporiser des plantes dont vous ne connaissez pas les effets car certaines peuvent être toxiques. Dans tous les cas, il est préférable d’en parler à un médecin. Attention : en aucune façon, la boutique n’est destinée à inciter à la consommation de plantes classées comme stupéfiantes, infraction punie par la loi d’une peine de 5 ans de prison et de 75 000 € d’amende. Le matériel de réduction des risques présenté ici est destiné uniquement aux usagers informés majeurs.

Les avantages indiscutables de la vaporisation :

  • Réduction de plus de 95 % des toxiques : par rapport à la combustion, pas de complications à long terme ni de sensation de lourdeur, d’oppression ou de fatigue après avoir consommé ;
  • Goût net et limpide : toutes les qualités organoleptiques et les terpènes de la plante vaporisée sont mises en valeur, sans être souillées par la combustion ;
  • Choix des effets / gestion de la psycho-activité : les cannabinoïdes ayant des effets variés et multiples, le choix de la température de chauffe permet de mieux cibler ceux que l’on cherche à obtenir ;
  • Économie de matière végétale : grâce à une meilleure biodisponibilité des principes actifs – ceux-ci n’étant pas détruits par pyrolyse – jusqu’à 80% des principes actifs sont absorbés par vaporisation contre seulement 20 % par combustion ;
  • Rapidité d’action : permettant un titrage facile de la posologie souhaitée ainsi qu’un effet quasi-instantané ;
  • Discrétion : les odeurs ne restent plus ;
  • Plus propre : pas de combustion, pas de fumée, pas de cendres …
  • Facilite l’arrêt du tabac : grâce aux vertus anti-craving du Cannabidiol (CBD).

 

Si vous pensez investir dans un vaporisateur, adhérez à NORML France pour bénéficier de 20 % de réduction sur tous les modèles de vaporisateurs présentés sur leur site. Il existe deux types de vaporisateur : de salon ou portable.

Ne les chercher plus ! Ils sont là : Vaporisateurs de salon et portables

L’autoproduction

Nous sommes des professionnels agricole et nous sommes heureux de vous proposer notre espace Grow-Shop dédié au bien-être de vos plantation indoor et outdoor ! Le site étant en perpétuelle construction, nous vous demandons de patienter encore un peu avant de découvrir les tous produits présentés au Comptoir du Chanvre de Sierck-les-Bains (cela prend du temps de mettre tout en ligne !). L’espace Grow-Shop est exclusivement réservé aux adultes responsables (interdit aux moins de 18 ans). Pour y accéder, il faut cliquer sur le lien ci-dessous afin de confirmer que tu as plus de 18 ans.

Espace Grow-Shop du Comptoir