Voyage dans le passé pour un futur plus désirable

Du chanvre ? Mais pourquoi faire ?

 

Le côté extraordinaire du chanvre, c’est que la quasi-totalité de cette plante peut être utilisée par l’homme sous de très nombreuses formes. La tige et le graines sont les deux parties les plus utiles. Actuellement, on assiste à un renouveau de la culture de chanvre, notamment pour ses fibres utilisées en construction ainsi que pour faire du papier ou des textiles. Le chanvre peut également devenir une véritable alternative à l’utilisation des hydrocarbures pour faire des bioplastiques. C’est pourquoi nous pouvons affirmer aujourd’hui que le chanvre offre une activité résolument tourner vers l’avenir ! Effectivement, n’oublions que le déclin du chanvre s’est amorcé avec le développement des industries pétrochimiques montrées du doigt actuellement.

La tige (chènevotte) et la fibre

Elle est composée de la chènevotte (la partie centrale qui représente 55 % de la plante) et de l’extérieure de la tige (la fibre qui est dans l’écorce et qui représente environ 30 % de la plante). Sa principale utilisation est en construction car c’est un excellent matériau isolant. Les construction en chaux chanvre représente actuellement un marché en forte expansion. La partie extérieure de la tige, aussi appelé l’écorce, contient les fibres de chanvre. Elles ont la particularité d’être l’une des fibres végétales les plus résistantes de la nature, c’est pourquoi elles sont utilisées pour le textile, les cordages, le papier, l’isolation, etc. 30 % des fibres de chanvre communautaire sont utilisés pour la fabrication de panneaux de fibres isolantes en laines et 20 % sont consacrés à la plasturgie qui emploie une technologie par extrusion (profilés) et injection à destination des jardins-espaces verts, automobile et transport. Enfin, 50 % des fibres de chanvre communautaires (soit 8 500 Ha) sont utilisées dans le marché traditionnel de la papeterie haut de gamme.

Après la séparation des éléments de la tige, la chènevotte représente environ 60 % et les fibres 30 %. Ce qui reste sont des poussières de chanvre. Preuve que toute la plante est utilisable, même les poussières de la transformation de la tige sont récupérées pour faire des combustibles, des litières animales, ou bien des enduits de décoration.

Les graines de chanvre (chènevis)

La graine de chanvre (environ 2 % de la plante) est composé de :

* 25 % de protéines (dont des acides aminés essentiels)
* 30 % de glucides (dont une grande quantité de fibres)
* 30 % de lipides (dont 80 % d’acides gras essentiels : oméga-3 et oméga-6, et seulement 10 % de gras saturés)
* des fibres, magnésium, potassium, fer, soufre, calcium, zinc, carotène, vitamines E, C, B1, B2, B3 et B6.

La graine de chanvre contient tous les acides gras essentiels et acides aminées essentiels que nécessite le corps humain. L’aspect « essentiel » signifie ici que le corps humain a besoin de ces éléments pour fonctionner correctement, mais qu’il ne les produit pas. Nous devons donc nous les procurer par l’alimentation. Ceci fait de la graine de chanvre un apport nutritionnel incomparable.

Il existe 2 acides gras essentiels: les oméga-3 (dont l’acide linolénique) et les oméga-6 (dont l’acide linoléique et l’acide gamma-linolénique). La graine de chanvre présente un rapport oméga-3/oméga-6 de 1 pour 3. Ce rapport de 1 pour 3 est considéré par les spécialistes comme idéal pour le métabolisme humain. Il permet de diminuer le cholestérol et l’hypertension, de renforcer le système immunitaire.

Il existe 8 acides aminés essentiels. La graine de chanvre les contient tous : thréonine, valine, méthionine, isoleucine, leucine, phénylalanine, tryptophane et la lysine.

Une des plus anciennes chanvrières à qui nous devions faire hommage : La Chanvrière de l’Aube

Une plante saine pour un environnement préservé

Le chanvre n’est pas un phénomène de mode. Il fut utilisée pendant des millénaires pour ses qualités et devient une plante indispensable pour le développement durable grâce à ses bénéfices écologiques. Que ce soit en termes de rendement, de qualité et de respect de l’environnement, le chanvre est peut-être notre avenir. Du point de vue de sa production agricole, les bénéfices écologiques de la plante et des techniques utilisées aujourd’hui sont indéniables !

Le chanvre est une culture à la fois facile et à rendement. Il existe deux sortes de chanvre, nous l’avons vu, et seule la culture du chanvre industriel est autorisée. Les autorisations et la surveillance étroite de la culture ont été confiées à la Coopérative Centrale des Producteurs de Semences de Chanvre ou CCPSC, qui a été désigné par les textes européens comme étant le seul à être agréé pour fournir les graines de chanvre industriel.

Le chanvre pousse sur une large variété de sols. Ce n’est pas une culture exigeante dans le sens où elle ne nécessite pas de produit phytosanitaire et optimise les ressources en fertilisant et en eau. Il n’est même pas nécessaire, dans bien des cas, de réaliser des labourages spécifiques. Le chanvre est une plante qui n’aime pas être trop près de ses congénères. Mais c’est une culture simple qui peut être semée après le Maïs d’autant qu’elle est bénéfique dans la rotation des cultures puisqu’elle améliore et nettoie les sols. Certains agriculteurs estiment même que la culture du chanvre a plus de bénéfices pour les sols que de laisser la parcelle en jachère. Du haut de ses 4 mètres, le chanvre rend le sol plus facile à travailler et le désherbage se pratique par étouffement des mauvaises herbes. Le chanvre se défend par lui-même des différentes agressions extérieures comme les insectes et les moisissures. De plus, les feuilles de chanvre qui tombent sont un excellent engrais naturel pour le sol.

Mais si le chanvre connaît actuellement un regain de popularité auprès des agriculteurs, c’est surtout grâce à son cycle de vie qui varie entre 4 et 5 mois (120 jours environ), ce qui promet un rendement très intéressant avec son aspect cultivable sans pesticides ni OGM ! Les producteurs n’ont besoin d’utiliser ni engrais, ni insecticides, ni pesticides, ni fongicides pour protéger la récolte. Le résultat est simple. La culture du chanvre est saine. En plus d’être écologique puisqu’elle ne nécessite pas d’additifs naturels ou chimiques pour aider à la croissance, il ne faut pas oublier que c’est aussi une plante à capacité de stockage du carbone (CO2), ce qui permet de lutter contre le réchauffement climatique. Sa culture intensive permettrait même de lutter contre la déforestation ! Effectivement, les forêts jouent un rôle important dans la capture de ce CO2. Malheureusement les forêts sont en diminution dues aux déforestations massives. Le chanvre se pose en solution idéale pour aider à réduire les problèmes de gaz carboniques car il capte énormément de CO2. Selon des analyses récentes, un hectare de chanvre absorberait plus de CO2 qu’un hectare de forêt.

Comme nous l’avons déjà évoqué, le chanvre à la capacité de pousser dans toutes les régions tempérées du globe. Sa taille peut varier de 1,50 m à plus de 6 m, selon l’espèce et sa région. Cette facilité à être cultivé partout favorise à réduire les distances de transport pour relier le producteur du consommateur. Moins de transport conduit à moins de pollution…

Vous êtes agriculteur ? Vous êtes maintenant convaincu ? Consultez notre page spéciale qui vous détaille les différentes étapes de la culture du chanvre. N’oubliez pas que le Comptoir du Chanvre sera vous aidez tout au long du processus, des semences jusqu’aux débouchés de votre récolte !

Soutenons une vraie filière éco-responsable

La plante est naturellement écologique mais la transformation du chanvre est également un procédé industriel naturel ! Il s’agit d’une transformation industrielle pour séparer les fibres du reste de la tige. Ce procédé de transformation s’appelle le rouissage. Il y a trois différents procédés de rouissage. Ils dépendent de l’utilisation future des fibres, soit pour faire du papier, des matériaux de construction ou du textile. Les procédés pour le papier et la construction sont mécaniques. Le procédé pour le textile est enzymatique. Cela veut dire que l’on conserve les fibres saines et naturelles. Les techniques de rouissage enzymatique existent et sont utilisées depuis plusieurs années. En fait, les fibres sont soudées entre elles et au reste de la plante par des éléments insolubles qu’il est nécessaire d’éliminer pour ne garder que la fibre. Là interviennent, pendant le rouissage, des enzymes qui détruisent par fermentation ces matières liantes. Nous en reparlerons dans notre partie consacrée au textile.

Ce qu’il est important de souligner ici, c’est que la culture du chanvre représente aujourd’hui une opportunité économique et sociale pour notre territoire. C’est pourquoi le Comptoir du Chanvre entend accompagner le développement de la filière chanvre dans sa globalité : agriculture, transformation, industrie, construction, commercialisation. Nous espérons sensibiliser le monde agricole sur cette nouvelle culture, pourtant si ancienne, puisqu’elle améliore et regénère la structure des sols tout en offrant une diversification des filières locales. Pour l’artisanat et l’industrie, il faut rappeler que le chanvre offre de nouveaux marchés répondant aux attentes environnementales de la société.

Le Comptoir du Chanvre est donc avant tout une vitrine de la filière chanvre et fibres végétales où l’on présentera tout ce qui se fait en chanvre. Il sera un lieu de promotion des produits issus du chanvre. Il sera aussi un lieu d’expositions temporaires en lien avec notre projet. Avec le temps, nous espérons être en mesure de proposer des stages professionnels dans les secteurs de l’agriculture et du bâtiment mais aussi des stages découvertes (filage, teinture végétale, alimentation, plasturgie, etc.) pour tout public. Pourquoi ne pas imaginer encore des animations auprès du public autour de la découverte de la plante, de l’intérêt des fibres végétales, de l’histoire des toiles de chanvre, du travail traditionnel du chanvre, de la création d’objets… Nous sommes d’ores et déjà disponible pour l’organisation de conférences et de colloques sur les différentes utilisations du chanvre.

Le catalogue du Comptoir du Chanvre

En attendant tous ces jours heureux, nous vous proposons de découvrir à travers notre catalogue les nombreuses possibilités offertes par le chanvre. Nous commencerons notre voyage par une présentation plus détaillée des domaines d’utilisation traditionnels du chanvre, une partie dite « industrielle » appelée produits chanvre, dans laquelle on parlera des produits alimentaires. Effectivement, les graines et huiles végétales du chanvre sont naturellement riche en oméga 3. On pourra les retrouver comme compléments alimentaires, huiles de cuisines, pâtes, etc. On évoquera aussi les cosmétiques car il existe aujourd’hui une multitude de produits extrêmement riches en nutriments et minéraux très bénéfiques pour la peau et les cheveux. On s’attardera longuement sur les textiles avec la collection de notre partenaire allemand mais surtout pour essayer de cerner les enjeux de cette filière. On évoquera brièvement de nombreuses autres utilisations industrielles comme l’utilisation de la fibre dans la confection de papiers spéciaux extra-fins et résistants ou encore des plastiques renforcés (automobile, ventilation, etc.) ; de l’utilisation du chènevis dans l’alimentation des oiseaux et comme appâts pour la pêche… Mais surtout, on se passionnera pour le monde de la construction et du bâtiment car la fibre, chènevotte et poudre organique servent comme matériaux de construction (brique, béton, mur, dalle, toiture, isolation, etc.) et même dans le bien-être animal (litière par exemple) du fait de son pouvoir très absorbant. Pourquoi ne pas construire sa maison avec du chanvre demain ?

Retrouvez ici la partie industrielle de notre catalogue avec nos sélections de produits chanvre : http://www.comptoir-du-chanvre.fr/produits/produits-chanvre/

Rue des Archives / Coll. VARMA
chromo – dŽbut XX¡

Nous poursuivrons notre exploration par toute une partie de notre site consacrée aux applications thérapeutiques du chanvre. Cette partie nommée santé et réductions des risques vise à vous présenter les produits de confort réalisés avec du chanvre dans la parapharmacie moderne. Les juridictions nous imposant quelques limites en la matière, nous analyserons précisément les bienfaits et opportunités issus des extractions de CBD (un cannabinoïde qui nous détaillerons plus loin) qui permettent de réaliser des produits naturels reconnus et commercialisés comme antidépresseurs, antioxydants et antipsychotiques. On retrouvera des produits alimentaires, des cosmétiques et d’autres préparations pleines de surprises ! Nous verrons qu’ils peuvent servir comme des substituts au tabac notamment… D’ailleurs, il s’agira de notre ligne de conduite au Comptoir du Chanvre : la lutte contre le tabagisme ! Effectivement, en vous proposant une gamme riche et variée de e-liquide essentiellement à base de CBD et/ou des terpènes (des composants qui donnent la saveur des plantes) du chanvre tout en mettant à votre disposition une sélection des meilleurs modèles de e-cigarettes mais aussi de vaporisateurs, nous espérons susciter en vous l’envie d’arrêter de fumer… Tout un programme !

Vous comprendrez que si vous n’avez pas 18 ans, vous ne pourrez pas aller plus loin dans cette exploration du pays du chanvre…

Pour toutes les utilisations thérapeutiques liées au chanvre indien, nous renvoyons le visiteur vers les ouvrages spécialisés qui traitent de la question. Vous en trouverez quelques uns dans notre bibliothèque (en cours de construction pour le moment).

Pour être vraiment complet, on se devait de consacrer une large partie à l’utilisation du chanvre indien (cannabis) dans notre société. Loin de nous l’idée de promouvoir l’usage de substances prohibées, mais vous pourrez trouvez dans ces pages liées à la santé et au bien-être quelques conseils pragmatiques vous permettant d’opter pour un usage responsable si vous avez décidé d’en consommer. Nous sommes également disponibles pour vous écoutez, vous conseillez et peut-être même vous orientez si vous souhaitez entamer une réflexion sur ce point.

Retrouvez ici la partie santé et réduction des risques de notre catalogue : En cliquant sur le lien ci-dessous, vous confirmez être majeur !

Bon voyage…